crane during golden hour

La Vérification Générale Périodique (VGP) est un processus crucial pour assurer la sécurité dans un chantier. Dans cet article, nous explorons les avantages de la formation en VGP pour les entreprises et les employés.

Qu’est-ce que la formation VGP ?

La formation VGP (Vérification Générale Périodique) vise à assurer la sécurité et l’efficacité des équipements de chantier en procédant à une vérification générale périodique. Cela permet de s’assurer que ces équipements, tels que les équipements de levage, sont en bon état de fonctionnement avant de les remettre en service.

Elle permet également aux travailleurs et aux autres acteurs sur le chantier de BTP de surveiller et maintenir les équipements en bon état, réduisant ainsi les risques d’accident de travail.

En somme, cette formation est un moyen de garantir la sécurité des travailleurs et des équipements sur les chantiers de construction.

Formation VGP : la vérification VMS et VRS

Dans le cadre de la formation VGP, nous retrouvons deux termes importants à connaître:

  • la VMS (Vérification de Mise en Service)
  • la VRS (Vérification de Remise en Service)

La VMS

La VMS a pour objectif de vérifier l’état des machines nouvellement acquises. Elle vise à s’assurer que ces équipements sont en bon état de fonctionnement et conformes aux normes internationales et nationales applicables. C’est une vérification obligatoire qui répond à l’article R4323-22 du Code du travail.

Elle concerne de nombreux engins de chantier comme le chariot, la nacelle, la grue, le transpalette ou encore le bras de levage.

La VRS

La VRS, quant à elle, vise à vérifier la conformité d’un appareil de levage ayant d’ores et déjà subi des réparations dans le passé. Cette vérification est obligatoire, notamment après une réparation conséquente, une modification ou un ajout sur l’appareil.

Comment la formation VGP peut-elle être utile en entreprise ?

La formation VGP optimise le développement d’un chantier grâce à un contrôle optimal des engins d’élévations. Elle s’accompagne également d’un large éventail d’avantages, notamment les suivants :

Sécurité des travailleurs

En effectuant des vérifications régulières des équipements de sécurité, les entreprises peuvent réduire les risques d’accidents de travail et de dommages matériels.

Conformité réglementaire

La formation VGP permet aux entreprises de respecter les exigences de certification de sécurité et de conformité aux normes internationales et nationales applicables.

Économies de coûts

En entretenant régulièrement les équipements, les entreprises peuvent éviter les coûts de réparation coûteux ou les pannes de machines. Cela évite également d’externaliser les contrôles en ayant recours à un prestataire externe, ce qui permet de faire des économies.

Amélioration de la qualité

Les inspections régulières permettent de repérer et de corriger les problèmes potentiels avant qu’ils ne causent des dommages importants ou des perturbations de la production ou du chantier.

Comment faire une formation GVP et devenir contrôleur ?

Pour devenir VGP, il est nécessaire d’avoir un BAC+2 ou détenir un CAP, un BEPC ou un BP. Généralement, il existe des formations dans toutes les grandes villes de France comme Paris, Rennes ou Bordeaux. L’apprentissage se fait dans des centres de formation spécialisés et aboutit à un certificat d’aptitude.

De nos jours, de plus en plus d’entreprises font également appel à une formation à distance, entièrement en ligne. C’est notamment le cas de plateformes comme Afacontrole ou VGP Online.