two people shaking hands

Qu’est-ce qu’un contrat d’apporteur d’affaires ?

Un contrat d’apporteur d’affaires est un accord conclu entre une entreprise et une personne physique ou morale (l’apporteur d’affaires) en vue de promouvoir les produits ou services de l’entreprise auprès de ses clients ou prospects.

L’apporteur d’affaires s’engage à trouver de nouvelles affaires pour l’entreprise et à les lui présenter, en échange d’une rémunération généralement en pourcentage du chiffre d’affaires généré.

Le contrat d’apporteur d’affaires peut être conclu à titre principal ou accessoire :

  • Contrat à titre principal : dans ce cas de figure, l’apporteur d’affaires exerce son activité de manière indépendante et est responsable de son propre chiffre d’affaires.
  • Contrat accessoire : cela signifie que l’apporteur d’affaires exerce cette activité en parallèle de son activité principale et n’est pas responsable de son chiffre d’affaires.

Comment rédiger un contrat d’apporteur d’affaires ?

Le contrat d’apporteur d’affaires peut être écrit ou verbal, mais il est recommandé de le formaliser par écrit afin de préciser les obligations et les droits de chaque partie. Le contrat doit préciser notamment :

  • la durée du contrat ;
  • la rémunération de l’apporteur d’affaires ;
  • les produits ou services à promouvoir ;
  • les modalités de présentation des affaires et de suivi de l’avancement des dossiers.

Le contrat d’apporteur d’affaires est soumis à certaines règles de droit, notamment en matière de protection du consommateur et de concurrence déloyale. Il est donc important de s’assurer que le contrat respecte ces règles et qu’il ne contient pas de clauses abusives ou illicites.

Pourquoi faire un contrat d’apporteur d’affaires ?

Le contrat d’apporteur d’affaires peut être un moyen efficace pour une entreprise de développer son activité en bénéficiant de l’expérience et du réseau de l’apporteur d’affaires. L’objectif premier de ce type de contrat est de définir l’apport et la rémunération exacts de l’apporteur, ainsi que de limiter les risques de litiges entre les différentes parties.

Comment se protéger d’une éventuelle rupture de contrat ?

Il convient de bien définir les rôles et les obligations de chaque partie afin d’éviter tout malentendu ou litige ultérieur. Il est également important de veiller à ce que l’apporteur d’affaires respecte les règles de droit en vigueur et ne porte pas atteinte à l’image de l’entreprise.

Respecter le préavis défini

Il est important de noter que le contrat d’apporteur d’affaires peut être rompu à tout moment, mais que chaque partie doit respecter un préavis défini dans le contrat. En cas de résiliation anticipée du contrat par l’apporteur d’affaires, celui-ci peut être tenu de rembourser à l’entreprise une partie de la rémunération perçue.

Mettre une clause de non-concurrence

Il est également recommandé de prévoir une clause de non-concurrence afin d’empêcher l’apporteur d’affaires de promouvoir les produits ou services de la concurrence pendant la durée du contrat et pendant une période déterminée après sa résiliation. Cette clause doit être limitée dans le temps et dans l’espace afin d’être valable.

Se faire accompagner par un avocat

Le contrat d’apporteur d’affaires peut être un outil efficace pour développer son activité, mais il convient de bien le rédiger et de le respecter afin d’éviter tout litige. Il est également recommandé de se faire accompagner par un professionnel pour s’assurer de la validité et de la conformité du contrat.