Les professionnels de l’informatique d’aujourd’hui sont confrontés à deux réalités. L’ingénieur qui est fraîchement diplômé embauché par une SSII et un consultant senior touché par le chômage.

Heureusement pour les professionnels de l’informatique, le portage salarial informatique offre une alternative dans le but de commencer à travailler en freelance. Cela de manière totalement indépendante tout en bénéficiant d’avantages sociaux des employés et même plus dans certains cas. Pour en savoir davantage sur ce portage salarial informatique, l’article qui suit s’occupera de vous apporter toutes les informations qui vous seront utiles. Focus !

Le portage salarial informatique, qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit d’un service tripartite né dans les années 1980, mettant en relation des indépendants, des clients et des entreprises de portage salarial. En tant que tels, les indépendants occupent un terrain d’entente entre les entrepreneurs et les employés. Ce statut particulier permet donc le développement d’activités professionnelles indépendantes tout en maintenant la sécurité sociale traditionnelle des salariés.

Concrètement, le freelance choisit de passer par un intermédiaire pour devenir un prestataire de services professionnel pour ses clients. Parallèlement, le transporteur conclut avec le client un contrat de transport salarié liant les trois parties à l’accord. Les services doivent en conséquence être fournis par ce dernier.

En résumé, le portage salarial informatique repose sur des principes similaires à la SSII. À la différence près qu’il y a des éléments qui sont plus souples et favorables, à savoir :

  • L’autonomie ;

  • La rémunération ;

  • L’encadrement des consultants informatiques.

Le portage salarial offre aux indépendants la possibilité de s’investir pleinement dans leurs projets. Ils bénéficient également d‘une protection sociale en étant libéré des nombreuses tâches administratives qui sont liées à la comptabilité.

Quel est le but du portage salarial informatique ?

Le portage salarial vous permet de profiter d’un salaire mensuel minimum (au lieu d’une commission occasionnelle) et pas de seuil maximal. Contrairement au statut d’indépendant qui limite votre chiffre d’affaires à un plafond maximal. De plus, être libéré des tâches administratives vous offre la possibilité de jongler avec un bon nombre de missions et d’augmenter votre salaire en tant qu’employé porté.

Certaines sociétés de portage proposent des avances sur salaire aux professionnels promus. En d’autres termes, les consultants reçoivent leurs propres salaires indépendamment des paiements des clients. Par conséquent, contrairement aux consultants inscrits, les travailleurs portés ne risquent pas de faire face à un manque d’argent.

Veuillez noter que chaque paiement récurrent est accompagné d’une fiche de paie. Il s’agit par exemple d’un document qui peut être présenté à une agence financière ou immobilière afin de trouver un logement ou de pouvoir contracter un emprunt.

Choisir le portage salarial vous donne accès à une communauté d’experts dans votre domaine. Votre visibilité auprès des candidats est plus sûre grâce à ce groupe d’experts indépendants. Ce réseau de consultants vous aidera aussi à postuler pour divers emplois et à vous préparer à des projets plus importants.

Pour qui est adressé le portage salarial informatique ?

De base, les portages salariaux sont destinés aux indépendants de toutes professions. Cependant, certaines industries ont une présence particulièrement forte, en particulier dans les domaines du conseil et de l’expertise. Les métiers les plus courants dans ces domaines sont l’informatique, le monde numérique, l’ingénierie, le coaching, la communication, la gestion de projet, etc.

Le portage salarial répond aux besoins du travailleur indépendant qui souhaite maintenir à la fois ses avantages sociaux et la sécurité de son poste. Adapté aussi bien aux seniors expérimentés qu’aux juniors, les consultants en informatique peuvent appliquer leurs compétences et accéder à des tâches sélectionnées. Les profils qui sont les plus fréquents sont :

  • les ingénieurs ;

  • les cadres ;

  • les bacheliers ou jeunes diplômés ;

  • les retraités.

Devenir salarié porté, nécessite un certain taux d’expérience dans le domaine que vous exercez. Ainsi qu’un goût pour les défis dans la recherche d’emploi par opposition aux méthodes traditionnelles de recherche.

Pour devenir conseiller en carrière indépendant ou salarié, il vous suffit de prouver que vous avez une expérience dans le domaine. Pour les stages, il est plus facile de démarrer en tant qu’intérimaire si vous disposez d’un portefeuille de prestataires spécifiques. Mais vous avez aussi la possibilité de contacter votre société de paie afin de trouver votre premier stage.