La profession de Data Analyst et celle de Business Analyst sont des corps de métiers très recherchés sur le marché. Ces deux profils sont souvent très confondus, car ils sont assez recrutés simultanément en entreprise. Souhaitez-vous savoir les différences qui existent entre ces deux fonctions ? Lisez ce qui suit pour découvrir les dissemblances qu’il y a entre un Data Analyst et un Business Analyst.

Différence au niveau des compétences et prérequis

Un bon Data Analyst doit avoir des compétences avancées dans les disciplines telles que les mathématiques et les statistiques. Pour exploiter convenablement les données, il doit maîtriser obligatoirement :

  • le langage SQL ;
  • le langage Python ;
  • le Data modeling ;
  • le Power BI…

Cependant, la profession du Business Analyst ne nécessite pas d’avoir des compétences informatiques aussi avancées que celles du Data Analyst. Il peut apprendre le langage XML et l’algorithmie. Ce corps de métier quant à lui exige que le professionnel interagisse avec les autres structures de l’entreprise. De plus, un Business Analyst doit avoir des prérequis en management.

Cela revient à dire qu'il faut disposer de compétences techniques pour exercer le métier de Data Analyst. À l’opposé, les qualités d’un bon Business Analyst sont l’écoute, la communication et la compréhension des enjeux du terrain de l’entreprise.

Différence au niveau du salaire

Au début de sa carrière, le Data Analyst touche plus de 2000 euros nets mensuellement. Son salaire peut évoluer jusqu’à 6000 euros par mois. Il faut noter que la rémunération d’un Data Analyst est relative à plusieurs facteurs. Au nombre de ces derniers, il y a le secteur d’activité, l’expérience et la région du lieu de travail. Le diplôme est également l’un des facteurs déterminants du salaire d’un analyste de données.

Toutefois, la rémunération mensuelle d’un Business Analyst se situe dans la tranche de 2600 euros et 3200 euros. Il est essentiel de rappeler qu’il n’existe pas de salaire fixe dans ce corps de métier. De plus, il faut noter que le gain d’expérience permet à un analyste des affaires de gagner plus.

Il faut retenir qu’il existe des dissemblances au niveau des salaires de ces deux corps de métier.

Différence au niveau des responsabilités et objectifs

Le rôle du Data Analyst est de valoriser quotidiennement le patrimoine de l’entreprise qui l’emploie. Il doit veiller à ce que les données soient nettoyées et optimisées à temps. L’identification des leviers qui peuvent favoriser l’amélioration du projet data figure parmi les fonctions de ce dernier. Il doit être capable d’analyser les informations pour les modèles et les tendances. L’une de fonction clés du Data Analyst est relative à l’interprétation des données pour favoriser leur appréhension.

Néanmoins, il faut noter que l’analyste des affaires tire profit du travail effectué par le Data Analyst. Le Business Analyst doit également contribuer à la valorisation maximale des efforts de l’analyste des données. Le fait de concilier et de valoriser toutes les informations mises à la disposition de l’analyste des affaires permet à ce dernier de développer l’entreprise. En effet, ces données lui permettent de favoriser l’émergence de nouvelles opportunités mercantiles et structurelles. La création de modèles financiers pour appuyer les décisions d’affaires est également l’une des tâches d’un Business Analyst.

En résumé, il faut noter qu’il existe des différences au niveau des tâches à accomplir dans ces corps de métier malgré leurs profils convergents.