Le monde de l’emploi ne cesse d’évoluer au fil des années et nombreuses sont les méthodes de travail de nos jours. En effet, il existe à présent le portage salarial qui vous permet d’avoir un revenu mensuel comme tout autre métier. Toutefois, il est jugé nécessaire de se renseigner sur les simulateurs de portage salarial, pour mieux comprendre cet environnement.

Pour en savoir plus sur le sujet, poursuivez la lecture du présent article.

Qu’est-ce qu’un simulateur de portage salarial ?

Le portage salarial est défini comme étant une manière de gérer le salaire perçu. En effet, si vous êtes en portage salarial, cela voudrait dire que vous recevez un salaire mensuel, et ce, en étant indépendant. Le salaire est donc fourni et choisi par un établissement de portage dédié à cet effet. Le revenu du consultant sera déterminé en fonction de plusieurs critères et différentes prédispositions. Le revenu variera ainsi selon l’entreprise qui se chargera du portage salarial.

Le fait de mettre au point une simulation de votre revenu potentiel reste donc important. Un simulateur de portage salarial fournit des informations et renseignements sur son statut et ses dépenses pour avoir une idée sur le salaire net qui peut être attribué sur un projet quelconque. A cet effet, plusieurs éléments sont pris en compte pour pouvoir trancher.

Principaux éléments d’un simulateur de portage salarial

Comme cité avant, le simulateur de portage salarial a besoin de nombreux éléments et informations pour pouvoir procéder et assurer un calcul complet qui convient aux attentes du client. Vous trouverez ici les éléments en question.

Les frais relatifs à la gestion et l’entreprise de portage

Le salaire d’un travailleur dit indépendant est géré exclusivement par l’entreprise de portage. En effet, tous les frais relatifs à la gestion du portage reflètent la rémunération de la société. Ces mêmes frais sont retirés directement du revenu dit brut du travailleur.

En France, il existe un bon nombre de ce genre de sociétés qui gèrent le portage, la plupart mettent à disposition du client un site faisant office de simulateur de portage. Toutefois, si vous recherchez une société de ce genre, sachez qu’il faut privilégier la qualité de service proposé lors de votre recherche.

Les frais constituent entre autre 3 à 12 % du chiffre d’affaires global sans taxes du consultant et elles servent à principalement à couvrir :

  • la gestion dite administrative des services prodigués au travailleur indépendant ;
  • le diagnostic avancé du dossier relatif à la formation ;
  • l’assistance et l’accompagnement juridique ;
  • les charges relatives au fisc.

Il est bon aussi de savoir que ces frais varient également selon la fréquence des potentielles missions.

Les frais relatifs aux missions

Parmi les différents frais que doit prendre en compte le simulateur de portage salarial, les frais relatifs aux missions sont ceux qui touchent le travailleur en plusieurs points : la restauration, les déplacements, l’hébergement, ainsi que d’autres éléments dont il aura besoin lors des signatures de contrats. Ces frais seront bien évidemment défalqués du revenu brut du travailleur une fois rentabilisé.

Les cotisations sociales

Ces charges font l’élément qui rapproche un salarié dit classique d’un travailleur indépendant utilisant le portage. En effet, la couverture sociale est très importante et représente toutes les charges qui incluent notamment :

  • la mutuelle de santé ;
  • la retraite ;
  • les impôts publics.

Toutefois, il existe également d’autres cotisations sociales qui seront facturées au travailleur comme celles de la vieillesse ou encore du chômage. De plus, sachez que les taxes prélevées sur la valeur ajoutée varient en fonction du statut, ainsi que de l’activité du travailleur.

Les assurances et les garanties

Ces éléments sont tout aussi importants que les précédents et désignent toutes les mesures prises par l’entreprise de portage afin d’assurer que le travailleur dispose de fonds pour une procédure collective. En effet, ces éléments sont indispensables pour toute entreprise de portage voulant exister. De plus, les garanties permettent au client d’entrer en possession de ses fonds, dans le cas où l’entreprise cesse d’exister. Certaines sociétés facturent ces charges lors de l’établissement des frais relatifs à la gestion, tandis que d’autres préfèrent laisser ces charges à part.

Maintenant, vous savez tout sur le sujet des simulateurs de portage salarial.